Kylar Stern n’était pas le premier Ange de la Nuit…

| 0 Commentaires

Il y a quelques jours, nous avons eu le bonheur de publier une nouvelle histoire de Brent Weeks dont l’action se situe dans l’univers de sa fantastique trilogie : L’Ombre parfaite !

Vous avez pu faire connaissance avec Brent Weeks grâce à la trilogie de L’Ange de la Nuit. C’était en 2009, chez Bragelonne, ou en 2011, en poche, chez Milady.

L'Ange de la Nuit #1 : La Voie des ombres de Brent Weeks     L'Ange de la Nuit #2 : Le Choix des ombres de Brent Weeks     L'Ange de la Nuit #3 : Au-delà des ombres de Brent Weeks

Il ne vous aura pas fallu longtemps pour faire de cet auteur l’un de vos préférés ; un phénomène qui s’est développé un peu partout dans le monde. Puis, Brent s’est lancé dans un nouveau cycle plus ambitieux encore, Le Porteur de lumière. Les risques étaient grands, car les aventures de Gavin Guile s’éloignaient grandement de celles de Kylar Stern et de ce qu’on pouvait attendre de l’auteur.

Mais le succès fut une nouvelle fois au rendez-vous. D’une certaine manière, il alla même au delà de toutes les espérances de l’écrivain américain, puisqu’un beau jour de novembre 2013, cette oeuvre remporta le David Gemmell Legend Award, preuve du plébiscite des fans de Fantasy du monde entier.

En attendant la suite du Prisme noir et du Couteau aveuglant (vraisemblablement pour le début d’année prochaine), nous avons décidé de vous faire patienter en vous proposant un ouvrage un peu spécial qui vous ravira certainement, puisqu’il fait office de préquelle à la première œuvre de l’auteur américain.

L’Ombre parfaite révèle l’histoire de Gaelan Feu du Ciel, un fermier satisfait de sa condition et heureux d’être époux et père. Un homme simple, silencieux et prudent. Mais aussi un immortel versé dans les arts de la guerre. Un homme fait pour se fondre dans les ténèbres. Au fil des siècles, il a porté bien des visages et autant de noms : Acaelus Thorne d’Yric le Noir, de Hrothan Courbacier, Rebus le Svelte et bien d’autres qu’on ne connaîtra jamais. Et lorsque la courtisane Gwinvere Kirena lui confie la mission de traquer le plus audacieux des assassins, il ne porte pas encore celui qui fera trembler Cénaria : Durzo Blint !

1405-ange-nuit0

Eh oui, vous avez bien lu. Ce n’est rien de moins que l’histoire de celui qui deviendra le mentor de Kylar que vous allez pouvoir découvrir. Croustillant, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas tout ! En effet, cet ouvrage contiendra des bonus issus de l’édition collector américaine de la trilogie, bonus qui étaient inédits en France jusqu’à maintenant. On ne préfère pas vous en dire plus, pour ne pas vous gâcher le plaisir.

L’Ombre parfaite est déjà disponible en librairie, ainsi que dans sa version numérique.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.