Sale temps pour un Sorceleur

| 0 Commentaires

Ce titre est évidemment ironique. Jamais la popularité de Geralt de Riv n’aura été aussi grande, notamment grâce au jeu vidéo The Witcher, dont le troisième et dernier volet sort sous le titre de Wild Hunt. Ce moment est tout indiqué pour proposer une nouvelle aventure du personnage, sous sa forme littéraire d’origine, cette fois ! Car son paternel, Andrzej Sapkowski, est sorti de sa retraite pour raconter ce qui fut La Saison des orages, un chapitre inédit de l’histoire du Sorceleur !

« Vend deux épées de Sorceleur d’égale longueur : quarante pouces et demi chacune. La première en acier de sidérite, forgée dans les martelleries naines de Mahakam. La seconde en argent, signes runiques et glyphes sur la garde et toute la longueur de la lame. Équilibrage parfait, masse de la lame rigoureusement égale à celle de la poignée. Poids total de l’arme inférieur à quarante onces. Gardes et poignées sobres mais élégantes.
Prix initial : mille couronnes pour le lot. »


1505-sorceleur-saison_org

À la manière d’un Stephen King revenant dans l’univers de La Tour sombre bien qu’il en ait terminé l’histoire principale, l’auteur polonais a repris la plume, quatorze ans après avoir publié le septième tome de sa saga. L’intrigue de ce nouveau livre se situe avant les événements du Sang des Elfes, ce qui n’en fait pas une préquelle pour autant. Percevez cette histoire comme une part jamais contée du passé de Geralt… du moins, jusqu’à présent. Il faut comprendre que ce dernier n’avait peut-être pas envie que cette période de sa vie soit connue de ses admirateurs. Car ils apprendraient ainsi qu’il lui est arrivé de perdre ses fameuses épées.

Et le sort semble s’acharner sur lui puisque c’est évidemment depuis qu’on les lui a volées qu’il en a le plus besoin : parce qu’un nouveau complot se trame, le prince de Kerack a requis l’aide de Geralt. Ce dernier va devoir déjouer les manoeuvres d’une belle et mystérieuse magicienne rousse avant de partir à la recherche de son voleur. Dans ce périple, il sera accompagné de son fidèle compagnon, le barde Jaskier, et ensemble, ils rencontreront un nouvel ami en la personne du nain Addario.

Autant dire que le Sorceleur ne va pas chômer, en cette glorieuse année 1245. Eh bien qu’il ne soit pas accompagné de sa troupe habituelle (Ciri, Yennefe, ou Nimue) à l’exception de Kerack, ce n’est que pour mieux faire connaissance avec de nouvelles têtes : une magicienne rousse et son élève, le cousin de Jaskier, d’autres mages dont un qui veut se faire passer pour ce qu’il n’est pas, des ogronains, un bossu, une bande de brigands, un loup-garou… et un nain. Mais ça on vous l’avait déjà dit.

Et ce n’est pas tout. Que vous connaissiez déjà les aventures de Geralt, ou que vous embarquiez avec lui pour la première fois par l’intermédiaire de cette Saison des orages, vous pouvez vous attendre à moult rencontres, autant de combats à mener, et à voir du pays. Que demander de plus ? Une date de sortie ?

D’accord : le 29 mai 2015, soit quelques jours après celle de The Witcher 3 : Wild Hunt !

Et en parlant de Traque sauvage… saviez-vous qu’il y en a une en cours, sur l’Internet francophone ? Sinon, suivez donc le lien suivant. En participant, vous pourriez bien décrocher la timbale : witcher3-traquesauvage.com !

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.